pensées aléatoires

Monday 31 December 2007

Film: “Beijing Bicycle”

Filed under: Film — skolem @ 12:33 pm

Voila, il est temp d’inaugurer la dernière section annoncé de mon blog: La série film.

Comme la semaine as eté assez festive (avec en plus 2 jours passé a SF), je n’ais pas vraiment eu le temps de voire de film. Au cours de la semaine j’ai regardé Shinobi, dont Émilie m’avait parlé. C’est un remake d’une série anime et d’un manga: Basilisk, franchement, je sais pas comment Émilie l’as trouvé, mais je le trouve très pale en comparison de la serie anime qui est epoustouflante. Comme je n’avais pas vraiment envie de parler de ce film je me suis forcé a voire “Beijing Bicycle” dimanche soir… et je n’ai pas été decu.

A vrai dire, c’est un film que je “connait” depuis longtemps, j’avais lu des critiques avant sa sortie (j’habitai encore a paris a l’epoque. Ah! les souvenirs). Je voulais le voire au cinema, mais je ne sais plus pourquoi ca s’est mal engoupillé et je ne l’ai pas vu… J’ai eu une deuxième chance en mars 2002 (sortie du film en allemagne 11 moi après la sortie en france…). Mais soit le fait que cela soit en version allemande *gasp* ou le manque de personne pour m’accompagner (je ne connaissais pas encore Philippe a l’epoque ^^!) m’on fait raté cette deuxieme chance. Voila j’ai donc utilisé cette troisieme chance (location gratuite de video a la videotheque de jack) pour enfin voir ce film.

L’histoire:

Guo Liangui est un chinois de la campagne fraichement arrivé a Beijing, il finit par trouver un travail comme coursier à velo. son travail lui procure un velo qu’il doit payer sur ses gages (il lui faudrat un peu près un moi de salaire pour finalement remboursé le velo).

Fei Da

Bienvenue aux nouveaux employés de Fei Da

Comme on peut se l’imaginé, et le film le montre bien, ce velo est absolument essentiel pour lui. Malheureusement peu de temps après il se fait voler son velo, completement debousolé, il vas oublier de finir la course dont il as été chargé, ce qui lui vaudrat d’etre mise a la porte. Il vas pourtant reussir a passer un deal avec son manager, si il retrouve son velo, le manager lui rendra son job…

beijing-bicycle-5.jpg

Jian et Xiao

On se tourne alors vers Jian, jeune pubertaire d’une famille pauvre de Beijing, qui vient de se procurer un velo, race auquel il vas pouvoir ce rapprocher de Xiao – jeune fille de la meme ecole, mais venant d’une famille riche. Quand Guo decouvre que Jian a son velo se declenche une lutte sans merci entre les deux pour la possesion de ce qui est pour tous deux un element vital et essentiel de leur vie.

beijing-bicycle-2.jpg

la lutte sera acharnée

Impression:
J’ai vraiment aimé ce film. Les scenes de velo a travers de Beijing sont impressionantes, surtout les contrastes entre le nouveau Beijing, les grattes ciels en construction, et le beijing delabré et pauvre dans lequel vive les deux protagonistes. Le film montre bien aussi, le coté froid -pas mechants- mais “down to earth” nottament la secretaire de Fei da (? la companie de coursier) ou celle de l’hotel du Mr. Zhang. Le dialogue entre la secretaire et Guo est sans doute un des moments les plus droles du film. Très reussi aussi est comment le film arrive a rendre Jian sympatique, au debut on a l’impression qu’il est un bon a rien qui a volé le velo par frustration, mais on finit par ce rendre compte comment pour lui aussi ce velo est important. Finalement au milieu du film, je ne savais vraiment pas quoi dire, aucune personne n’etait vraiment en tord, meme si toute ne s’etais pas exactement bien comporté.

beijing-bicycle-11.jpg

la mystèrieuse “riche” dont on n’apprendra malheureusement jamais le sort…

Ce qui m’as frappé est la relative impunité de cette bande de jeune, ainsi que le manque de presence de force de l’ordre un pendant tout le film, moi qui croyait que tout le monde etais fermement encadré en chine (un peu genre stasie), la situation a Beijing frole plutot l’anarchie…La bande sons aussi est plutot reussi, les tambours pendant la dernière course-poursuite m’on fait trépidé sur mon siege. Deux chose m’on paru saugrenue et inexplicable: Le manque de parole du Guo, plus d’une fois il aurait pu se sortir de sa misère avec une ou deux petite phrase mais se confine dans un silence digne d’un autiste, alors que finalement il doit bien etre capable d’expliquer des chose et de communiquer, vu qu’il démontre au père de Jian qu’il s’agit bien de son velo. Pourquoi Jian ne reclame t’il pas son argent au magasin dans lequel il as acheté son velo? Vendre un velo volé devrait etre illegal meme en chine ou?

En fin de compte, un beau film qui pose un problème moral complex et depeint d’une très touchante manière les difficultées très disparates des chinois de Beijing sans moyens.

2 Comments »

  1. Je ne l’ai pas regardé jusqu’au bout. Manque de courage
    Cela me fait mal au coeur de voir les gens s’enfoncer dans les emmerdes!

    Comment by cathcla — Friday 4 January 2008 @ 6:19 am | Reply

  2. Opinion totalement partagée: j’ai été décu par Shinobi (même si je ne connaissai ni le manga, ni la série animée) malgré des paysages merveilleux et des scènes de combat extraordinaire. A la fin, on aurait aimé que la jeune fille tue l’empereur plutot que de se crever les yeux, mais n’est pas japonais qui veut.

    Par contre, Beijing bicycle est un pur délice. Est-ce un remake du voleur de bicyclette? En tout cas, la tête du comédien pricipal, Guo, son costume, la scène de mise en condition dans l’entreprise, les vues des hutongs, le parcours dans ll’entrelac des ruelles, opposé au Beijing moderne, formidable. La scène où il essaye de récupérer son vélo dans une tour en chantier, s’attache à lui, le compromis très curieux qui est finalement trouvé, tout est passionnant. Vraiment, un film surprenant et une bonne facon de découvrir un Beijing actuel, complexe, mélange de tradition communiste et de libéralisme exacerbé. Vraiment bien

    Comment by ericclaverie — Friday 4 January 2008 @ 3:45 pm | Reply


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: